Limoges 7° C
jeudi 27 janvier

L'élite du tennis féminin de retour à Limoges

09h00 - 04 décembre 2021
L'élite du tennis féminin de retour à Limoges
Trente-deux arbitres seront mobilisés toute la semaine - ©

Le palais des sports de Beaublanc va à nouveau accueillir le tournoi WTA Open BLS de Limoges, l'un des plus prisés des joueuses, car il marque la reprise de la saison des grandschelems.

Les amateurs de tennis peuvent se réjouir du retour de l'Open BLS de Limoges, à Beaublanc, du 12 au 19 décembre. L'an dernier, les restrictions sanitaires ont obligé les organisateurs à annuler, la mort dans l'âme, ce tournoi. « Nous y avons cru jusqu'au bout, mais il a pourtant fallu prendre cette décision d'autant plus douloureuse qu'elle effaçait plusieurs mois de travail de préparation et les recettes financières espérées. Nous avons, heureusement, pu bénéficier de l'aide financière de la Fédération française de tennis, ce qui nous a permis d'amortir le choc », avoue Pascal Biojout, l'organisateur du tournoi. Les retrouvailles entre les joueuses et le public sont donc attendues avec fébrilité.

Les organisateurs ont tout de même retenu leur souffle jusqu'à la dernière allocution présidentielle, car si l'État avait restreint les conditions de rassemblement, cela aurait eu des conséquences financières énormes pour la plupart des partenaires contraints de supprimer les réceptions autour de cet événement sportif. « Nous sommes très optimistes sur la réussite de cette édition, car l'attente du public est forte, même si, comme pour la plupart des autres événements, les spectateurs achètent leurs places à la dernière minute. Malgré la déperdition de fréquentation des enceintes sportives constatée depuis l'instauration du pass sanitaire, les partenaires restent très enthousiastes », ajoute-t-il. Pour fluidifier les entrées lors des trois temps forts de cette semaine, les organisateurs ont prévu de doubler les effectifs du personnel chargé du contrôle.

Protocole strict

Les organisateurs devront également respecter un protocole sanitaire strict imposé par la WTA, réclamant notamment des tests systématiques réguliers de toutes les personnes en contact avec les joueuses, comme les ramasseurs de balles ou les arbitres. Un laboratoire limougeaud sera donc installé à Beaublanc afin de faciliter tous ces tests. Les organisateurs veilleront cependant à préserver au mieux la proximité entre les joueuses et le public, qui constitue l'un des atouts de l'Open BLS de Limoges.

Le plateau sportif sera annoncé prochainement, mais contrairement au tennis masculin, qui vit un basculement de ses favoris mondiaux, le tennis féminin reste très homogène, sans réel monopole de certaines joueuses. « On observe, en revanche, un rajeunissement, car la dernière finale de l'US Open a été remportée par une joueuse de 18 ans. Notre tournoi rassemblera la plupart des meilleures joueuses françaises qui affronteront des joueuses étrangères figurant dans le top 100 international », confie Pascal Biojout, qui espère que les quelques jeunes joueuses ayant reçu une wild card créeront la surprise.

Comme lors des précédentes éditions, le tournoi servira de support à de nombreux événements tout au long de la semaine, dont certains sont exclusivement réservés aux entreprises partenaires. Cette année, le business club de Limoges accueillera l'ex international brésilien de football de l'Olympique Lyonnais, Sonny Anderson, qui évoquera son expérience en termes de reconversion face aux entreprises intéressées. Le mercredi aura lieu l'incontournable rendez-vous entre les écoles de tennis et le tournoi. 600 enfants y sont attendus. « Cette année, la ligue de tennis de Nouvelle Aquitaine a mis en place des cars afin de faciliter l'acheminement des enfants des clubs les plus éloignés de Limoges ».

Organisation bien huilée

L'université de Limoges a choisi le tournoi pour organiser la grande finale de son 3challenge étudiants Communication et Territoire qui met à l'honneur les étudiants et les entreprises de la région, en stimulant la créativité des uns pour répondre, de manière innovante, aux enjeux des autres.

Le succès de ce rendez-vous repose aussi sur les nombreux bénévoles mobilisés tout au long de cette semaine, et sans qui rien ne serait possible. Les trente ramasseurs de balles sont tous issus des clubs de tennis locaux et spécialement formés par la ligue pour être parfaitement huilés le jour J. « Cette prestation est très importante : quand les ramasseurs sont bien organisés, cela donne une bonne image du tournoi. Les joueuses sont très sensibles à la qualité de cette prestation », souligne Pascal Biojout. L'organisation fournit également des partenaires d'entraînement issus du plus haut classement local. « Ces joueurs apprécient de se retrouver face à des championnes, même s'ils savent que leur tâche ne sera pas de tout repos, car les échanges sont parfois musclés ». Ces entraînements ont lieu sur le court central et sur les deux autres terrains, de même surface, comme exigé dans le cahier des charges de la WTA.

Cette année encore, la ligue fournira plus de 150 bénévoles, pour le placement des spectateurs, l'arbitrage, mais également comme chauffeurs pour les joueuses.

Cet événement sportif engendre également une activité économique non négligeable, pour les 27 entreprises prestataires du tournoi, mais également l'hôtellerie-restauration. La précédente édition a généré 567 nuitées d'hôtel et plus de 4 000 repas.

0 commentaires
Envoyer un commentaire