Limoges 18° C
jeudi 28 octobre

Le tennis haut-viennois à la reconquête des jeunes

10h00 - 07 juillet 2021
Le tennis haut-viennois à la reconquête des jeunes
Annie Verger et Patrick Delmas ne se ménagent pas - ©

Comme la plupart des autres disciplines sportives, le tennis haut-viennois a souffert de la crise sanitaire. Mais il pâtit aussi d'une plus grande dissolution au sein de la ligue de Nouvelle-Aquitaine. Pour y remédier, le comité départemental mise sur la jeunesse.

Depuis quelques semaines, les tournois du grand chelem ont retrouvé leur public et plus près de nous, l'Open BLS de Limoges va réinvestir le palais des sports de Beaublanc en décembre. Élu à la présidence du comité départemental de tennis en octobre dernier, Patrick Delmas peut donc souffler. Mais, la pause sera de courte durée, car la crise sanitaire a entraîné une perte de 9 % des licenciés. Cette baisse des effectifs est inquiétante, car elle a des conséquences sur le montant des dotations financières accordées au comité haut-viennois, mais aussi vis-à-vis des différents partenaires. « La fédération a mis en place un plan de relance de 73 000 € en faveur des clubs de notre département. Pour en bénéficier, ces derniers doivent monter des actions de fidélisation des licenciés. Plus de 60 % de cette somme a déjà été engagée dans des projets, par exemple, des stages ou des cours gratuits pendant l'été », précise le président.

La crise sanitaire a également révélé l'importance de la pratique en plein air. « Les clubs qui s'en sortent le mieux sont ceux qui ont pu rouvrir leurs courts extérieurs dès février, avec trois mois d'avance sur les clubs ne disposant que de courts couverts. Cela a incité certaines communes à conserver quelques courts couverts », constate-t-il. Disséminés sur tout le territoire, ces courts se sont cependant fortement dégradés au fil du temps. « Chaque année, une enveloppe de 600 000 € est affectée à un plan de rénovation de ces courts de Nouvelle-Aquitaine », souligne le président.

La fédération française de tennis a également décidé d'un plan d'action pour la rentrée, en généralisant l'accès à la licence découverte, qui permet de pratiquer durant trois mois, hors compétition, pour seulement 3 €.

AIDER LES JEUNES

Depuis quelques semaines, Patrick Delmas et sa vice-présidente Annie Verger quadrillent la Haute-Vienne pour présenter ces dispositifs aux clubs. Si pour l'instant, aucune structure du département n'a fermé, c'est la rentrée qui inquiète le plus le président : « L'équilibre économique de certains clubs est fragile et une baisse de leurs effectifs peut avoir des conséquences sur la rémunération de leurs enseignants ».

Contrairement à ce à quoi elle s'attendait depuis sa prise de fonction, la nouvelle équipe du comité départemental a traité beaucoup plus de dossiers administratifs que de questions sportives. « Nous avons regonflé notre trésorerie, en réalisant d'importantes économies, notamment d'hébergement, puisque nous occupons désormais l'espace de coworking de CHEOPS. Cela va nous permettre de mieux soutenir les clubs et promouvoir le tennis à l'école. Nous allons également offrir des bourses aux meilleurs jeunes et abaisser l'âge de recrutement à 5 ans » détaille-t-il.

Le tennis départemental pourra aussi compter sur la ferveur générée par l'Open BLS de Limoges, qui aura lieu du 12 au 19 décembre 2021. « Ce tournoi ne peut s'envisager qu'avec du public, il faut donc espérer qu'en fin d'année les conditions sanitaires permettront de maintenir ce rendez-vous très prisé du public limougeaud. Une nouvelle annulation serait dramatique pour son avenir, car cela casserait sa dynamique », confesse Pascal Biojout, le directeur du tournoi limougeaud. Ce serait d'autant plus dommage que l'Open BLS de Limoges s'inscrit dans un calendrier hivernal, correspondant au début de saison des joueuses internationales, ce qui offre la perspective de réunir un plateau de grande qualité, avec des joueuses figurant dans le top 100 mondial. Les organisateurs perçoivent déjà l'engouement de Limougeauds ayant hâte de s'enthousiasmer au rythme des victoires de futures championnes, comme ils l'ont fait en 2015 pour la Tchèque Barbora Krejcikova, qui avait remporté le double à Limoges et qui a gagné le tournoi 2021 de Roland Garros.

0 commentaires
Envoyer un commentaire