Limoges 29° C
dimanche 13 juin

L'union de deux passions

11h00 - 10 février 2021
L'union de deux passions
Nicolas Paquier est fier de présenter son 3e roman - ©

Nicolas Paquier, l'entraîneur des handballeuses du Roc ASSJ a profité du premier confinement pour reprendre l'une de ses premières passions, l'écriture. Il publie un roman autour d'un sport spectaculaire, le jumpball.

Même si aujourd'hui, il figure parmi les 0,22 % de licenciés de la fédération de handball à pouvoir savourer la chance de fouler à nouveau le sol d'un gymnase, Nicolas Paquier a vécu une année 2020 compliquée par cette crise sanitaire sans précédent. Durant le premier confinement, il a tué le temps en reprenant un projet de livre commencé il y a huit ans. « Ce n'était pas mon premier roman. Durant mes études, j'ai fait un stage au Dauphiné Libéré. C'est là que j'ai commencé à aimer raconter des histoires. J'ai été encouragé dans cette voie par un professeur de technique d'écriture de l'école de journalisme, lui-même auteur de polars. J'ai ainsi publié deux romans, en 2009 et 2011, et un ouvrage plus technique, le guide de l'entraîneur », précise-t-il.

L'écriture de romans lui permet de s'extraire de son métier passion. Cette fois, il invite ses lecteurs à plonger dans l'univers d'un nouveau sport très spectaculaire, le jumpball. Le premier volet de ce qui pourrait bien devenir une saga en trois tomes, permet à Nicolas Paquier d'aborder la question de la détection. « Je me suis inspiré du parcours de certains sportifs que j'ai côtoyés. Cela me permet de mettre un visage sur mes personnages pour avancer plus facilement dans l'histoire », avoue-t-il.

L'écriture simple et fluide de ce nouveau roman, paru début janvier, vise le public adolescent. « Les premiers retours m'encouragent à poursuivre, mais cela reste avant tout un loisir me permettant de m'évader », prévient-il.

L'IMPORTANCE DU MENTAL

Nicolas Paquier emmène Jason, son personnage principal, dans un parcours de sportif professionnel, du passage en centre de formation jusqu'à la compétition. « L'idée que je souhaite véhiculer dans cette histoire, est que, quel que soit son talent, on ne peut travailler que sur ce que l'on maîtrise et sur l'instant présent, ce qui doit nous amener à faire preuve d'une grande abnégation. J'ai doté mon personnage de belles valeurs mentales, pour qu'il aborde du mieux possible ce défi, car, pour évoluer dans l'élite de ce sport imaginaire, il faut subir une lourde opération chirurgicale visant à remplacer les fibres musculaires des jambes par celles d'un kangourou. Lors de la rééducation, le sportif devra donc faire preuve d'une grande motivation pour parvenir à atteindre son objectif », détaille le romancier, par ailleurs préparateur mental.

Les titres de ces chapitres évoquent des éléments de la motivation, comme la passion, l'appartenance et tout ce à quoi chacun peut se rattacher pour relever les défis. « Derrière cette histoire, j'essaie de montrer comment l'approche mentale peut être capitale dans la réussite, pas seulement sportive d'ailleurs, mais pour toutes les étapes de notre existence, pour combattre une maladie par exemple. C'est un domaine qui me passionne énormément, car il est sans limite. Rappelons que la préparation mentale fait partie des quatre gros piliers de la performance, avec la technique, la tactique et la préparation physique. Cela vaut aussi dans un collectif, car on peut avoir un rayonnement positif sur les autres ».

Jumpball - Nicolas Paquier, auto-édition. 18 € ISBN : 978-1-716-36543-0

0 commentaires
Envoyer un commentaire