Limoges 7° C
mercredi 01 février

Le bois brûlé is the new black

00h01 - 16 septembre 2019
Le bois brûlé is the new black
- © 1687-Bois-brule?-1-P14

Le bois brûlé fait des étincelles en bardage mais il est aussi utilisable en intérieur… Loin de masquer le matériau naturel, cette teinte noire en révèle une beauté différente.

Le bois, ce grand classique de l’habitat, peut être réinterprété d'une façon très originale en version « brûlé » : la technique ancestrale Shou-sugi-ban ou Yakisugi vient du Japon et allie protection du bois et esthétisme.

En effet, ce procédé de carbonisation protège la surface des UV, des intempéries, des moisissures, des insectes et évite ainsi l’utilisation de produits pétrochimiques ou plastiques. Sa durée de vie est estimée à plus de 80 ans ! « C’est une isolation meilleure pour l'environnement et moins coûteuse, explique Caroline Vitte, architecte & décoratrice d'intérieur : cette nouvelle tendance donne un nouveau cachet à nos intérieurs. Un produit qui a un bel avenir ».

PLUSIEURS MODE DE « CUISSON »

Traditionnellement, il s’agit d’attacher en triangle trois planches de cèdre, de douglas ou de résineux et de les placer sur un feu qui s’engouffre alors dans la colonne. Un seul côté est brûlé. Mais il existe plus simple : coucher directement chaque planche sur un lit de braises par exemple, ou même utiliser un chalumeau. Une fois cette opération principale réalisée, il faut ensuite brosser la surface noircie, voire la poncer puis rincer avec un jet d’eau, laisser sécher et enfin appliquer une finition pour la rendre hydrophobe : de l’huile de lin, éventuellement mélangée à de l’essence de térébenthine (uniquement pour les bardages de façades).

Si vous souhaitez acheter directement chez un fabricant, tournez-vous vers ceux qui privilégient les ressources locales en travaillant avec des entreprises investies dans la gestion durable des forêts, certifiées PEFC, comme Noirdebois par exemple.

-

EN DÉCORATION ET AU JARDIN

Rassurez-vous, il ne laisse pas d’odeur de brûlé ni de salissure au toucher. Car outre les utilisations en extérieur (cabanons de jardin, palissades, jardinières, volets coulissants de types persienne…), le bois brûlé peut aussi être utilisé pour des panneaux et parements d’intérieur, et même pour du mobilier (tabourets, chaises, bancs, tables basses) ou des éléments de décoration (sculpture, bardage de cheminée)…

En prenant les précautions nécessaires au maniement du chalumeau, vous pouvez même réaliser un DIY sympa pour votre intérieur !

0 commentaires
Envoyer un commentaire