Limoges 7° C
mercredi 01 février

Une sélection unique de livres d'artistes

07h00 - 12 janvier 2023
Une sélection unique de livres d'artistes
Déjouer - Ill. Marie-Claude Bouthillier Ed. Roselin

Constituées depuis plus de 30 ans, les collections de livres d'artistes de la Bfm de Limoges sont riches d'environ 800 titres. Conservés en raison de leur rareté et de leur fragilité dans les réserves patrimoniales, ils en sortent rarement. Une sélection unique d'environ 80 documents est proposée jusqu'au 15 février dans le hall de la Bfm centre-ville.

Bousculant nos concepts et notre vision traditionnelle du livre, le livre d'artiste s'émancipe des classifications et des circuits habituels de diffusion. Son origine varie selon les spécialistes. Un premier courant le situe dans les années 60 et lui accorde une double provenance : l'une américaine avec Edward Ruscha et l'autre européenne avec le Suisse Dieter Roth. Un second courant considère qu'il est apparu en 1875 avec la réalisation par le peintre Édouard Manet de six lithographies accompagnant le poème The Raven d'Edgar Allan Poe.

Si l'on souhaite prendre en considération les différentes formes que peut avoir le livre d'artiste, il apparaît quatre catégories : les livres illustrés ou « livres de dialogue » réunissant un auteur et un artiste plasticien ; les livres sans textes réalisés par les plasticiens ; les livres animés (pop-up et flip books) ; les livres-objets, se rapprochant de la sculpture.

Édité à tirage limité voire unique, on retrouve toujours le geste de l'artiste. Plusieurs techniques peuvent être utilisées : peinture, collage, photographie, gravure... Le texte peut être manuscrit ou imprimé avec une typographie au plomb sur un papier de qualité. Le travail éditorial est soigné et la réalisation finale peut être assurée par un relieur professionnel. Les livres-objets se distinguent par leur forme. Certains conservent un lien avec le livre, d'autres sont sans texte ni page.

Fonds francophone

Depuis 1998, la Bfm a créé une collection de livres d'artistes illustrés de poètes francophones. Avec plus de 160 livres, les éditeurs, imprimeurs, typographes et plasticiens jouent ou dialoguent avec les auteurs. On y retrouve des textes inédits, manuscrits ou imprimés, d'Andrée Chedid, William Lambersy, Salah Stétié, Denise Desautels, Nimrod... C'est ainsi que se côtoient des paysages sonores variés avec les gravures de Jacqueline Ricard, les peintures de Joël Leick ou d'Anne Slacik.

L'apport des maisons d'éditions est également précieux avec plus de 50 créations. En 2018, la Ville de Limoges a fait réaliser un livre avec couverture en porcelaine servant d'écrin aux textes inédits du poète haïtien René Depestre. Il a été conçu par André Thabaraud (Éditions La Regondie, Limoges) et l'artiste plasticien Jean-François Demeure.

Fonds enfance

Composée d'environ 70 documents, la collection de livres d'artistes du secteur Enfance, est étroitement liée à celle des originaux d'illustrateurs acquis au fil du temps. Représentative des différentes techniques utilisées par les artistes, elle dévoile les gravures de May Angeli, les textes poétiques de Jean-Hugues Malineau, et les illustrations d'Alain Gauthier avec Alice ou les chemins de la mémoire. L'univers fragile et tendre des livres textiles et des « doudous » est exploré par Claudie Guyennon-Duchêne, tandis que Frédérique Le Lous Delpech entraîne le visiteur dans son « atelier des petits papiers ». Impossible d'aborder les livres d'artistes pour la jeunesse, sans citer les prélivres de Bruno Munari et les créations de Miloš Cvach.

Fonds patrimoine

Reflétant la diversité de la création en Limousin, la collection de livres d'artistes du pôle Patrimoine est constituée d'environ 600 documents. Dans les années 1990, les éditions Adélie (Jean-Michel Ponty), Sixtus (Didier Mathieu), Ruiz (Dom et Jean-Paul) ou encore Double Je (Léonor Fandol et pH) étaient exposées lors de biennales à Uzerche. Membres pour certains de l'association « Pays-Paysages », leurs réalisations étaient aussi visibles à Saint-Yrieix-la-Perche, préfigurant la création du Centre des livres d'artistes (CDLA) en 1994. Des choix éditoriaux et des artistes ont contribué à la production dite « limousine ». Citons René puis Olivier Rougerie, les éditions La Regondie, sans oublier l'artiste tchèque Pavel Macek installé dans la région.

0 commentaires
Envoyer un commentaire