Limoges 7° C
mercredi 01 février

Antigone et Paquita, deux héroïnes dérangeantes

21h55 - 06 décembre 2022
Antigone et Paquita, deux héroïnes dérangeantes
Antigone... et moi, un solo d'Ana Maria Venegas

Jeudi 8 et vendredi 9 décembre à 20 heures, le Théâtre de la Passerelle à Limoges présente Antigone... et moi, un solo par la Compagnie Théâtre au Vent, avec Ana Maria Venegas (clown et mise en scène).

Antigone héroïne déterminée et entière qui refuse de se plier à l'autorité arbitraire du pouvoir, ne pouvait que toucher Ana Maria Venegas qui a vécu sous le régime de la dictature chilienne. C'est par la voix de son clown, la sensibilité, l'intimité, l'humanité de celui-ci, qu'elle nous parle de thèmes qui la traversent : la peur, la mort, la vie et la condition humaine.

« Cela fait quinze ans qu'Antigone me hante. Exclusion, violence, pouvoir, rapports de force, injustice. Tout cela me paraît terriblement d'actualité. Et c'est avec le clown, mon clown, Paquita, né lui aussi il y a quinze ans, que j'ai choisi de l'aborder. Antigone dérange ! Le clown dérange ! », raconte Ana Maria Venegas. Spectacle : de 10 € à 17 €. Billetterie : 05.55.79.26.49 ou theatre-de-la-passerelle87@wanadoo.fr.

Stages de clown

Vendredi 9 et samedi 10 décembre de 9 h 30 à 17 heures, Ana Maria Venegas animera des stages « Cheminement vers le clown... L'unique affaire, c'est de se laisser pousser par la vie ».

Un premier temps est dédié au travail sur le corps (travailler la souplesse et la sensibilité de l'ensemble du corps pour aller vers la « confiance », éveiller le corps en explorant toutes ses dimensions sensitives..., trouver les conditions nécessaires au lâcher prise, accéder au « silence » de l'équilibre intérieur pour laisser vivre les sensations, s'ouvrir au présent en toute confiance). Un second temps est consacré à une improvisation-jeu en groupe et individuellement, en laissant place à la naissance du clown (capacité d'ouverture du comédien vers l'extérieur). Inscription aux stages : 06.10.17.26.20. Tarifs : 120 €/le stage.

0 commentaires
Envoyer un commentaire