Limoges 8° C
mardi 29 novembre

Entretenir son chauffage : un passage obligé (Dossier spécial chauffage)

07h00 - 29 octobre 2022
Entretenir son chauffage : un passage obligé (Dossier spécial chauffage)
Un bon entretien est un gage de sécurité (© SkyLine/AdobeStock)

Depuis 2009, l'entretien annuel de l'installation de chauffage de votre résidence principale est imposé par décret, que vous soyez propriétaire ou locataire de votre logement.

Pour les équipements collectifs, c'est le propriétaire de l'immeuble ou le syndicat de copropriétaires qui doit faire appel à un chauffagiste de son choix.

Pour toutes les installations

Que vous disposiez d'une chaudière au gaz ou au fioul, d'un chauffage au bois, d'une installation électrique ou encore d'une pompe à chaleur, vous n'y couperez pas ! L'entretien annuel concerne toutes les installations. Pour cela, vous devez conclure un contrat de maintenance avec un chauffagiste habilité.

La visite doit impérativement comprendre trois points majeurs : les vérifications obligatoires (notamment, les émissions de polluants atmosphériques de votre équipement, le taux de monoxyde de carbone-CO), le nettoyage et le réglage de l'appareil. Cet entretien consiste également à évaluer les éléments suivants : le rendement de votre équipement et le bon dimensionnement du générateur de chaleur par rapport à vos besoins de chauffage.

Au terme du contrat, votre spécialiste devra vous contacter une fois par an pour fixer un rendez-vous. Le coût de cette visite maintenance se situe entre 80 et 170 € en fonction du mode de chauffage et de la dimension de l'installation (nombre de radiateurs par exemple).

À la fin de la visite d'entretien, le chauffagiste doit vous fournir les conseils nécessaires sur le bon usage de votre chaudière, les améliorations possibles de l'installation de chauffage et sur l'intérêt éventuel de son remplacement. Il doit également vous remettre une attestation d'entretien dans un délai de 15 jours suivant sa visite. « Ce document doit être conservé pendant une durée minimale de 2 ans », précise-t-on sur le site Service Public.

Sécurité et longévité

L'entretien des installations à combustion revêt un caractère particulier car en cas de mauvais fonctionnement, elles peuvent émettre du monoxyde de carbone. Un gaz inodore qui provoque des maux de tête, des nausées et des vertiges et qui peut même être mortel. L'entretien est bel et bien à prendre en compte comme un gage de sécurité pour toute la maisonnée. Mais il est aussi une garantie de faire des économies d'énergie. Savez-vous, par exemple, qu'une chaudière au gaz bien entretenue consomme jusqu'à 12 % d'énergie en moins ? L'entretenir, c'est également assurer la longévité de votre système de chauffage. Grâce à une bonne maintenance, vous pouvez doubler, voire tripler, son espérance de vie, qui plus est avec quatre ou cinq fois moins de pannes.

Avouez que ce serait ballot de ne pas entretenir votre installation et qu'elle tombe en panne en plein milieu de l'hiver.

0 commentaires
Envoyer un commentaire