Limoges 23° C
vendredi 19 août

" Cette proposition m'a rappelé mes débuts dans une chorale "

16h05 - 17 juin 2022
Thierry Amiel interprétera cinq titres (© Kévin Amiel - Leimå Records)

Pour le 40e anniversaire de son gala de danse, le 25 juin prochain, l'école Paméla danse a invité le chanteur Thierry Amiel, qui a accepté d'interpréter cinq chansons au beau milieu des élèves.

Comment avez-vous été contacté par Paméla Palomera ?

La rencontre s'est faite par les réseaux sociaux, qui me permettent notamment d'échanger avec mes nombreux fans. La maman d'une des élèves de cette école aime beaucoup mon travail et a tout simplement suggéré à Paméla de m'inviter à chanter lors de ce gala. Quand j'ai découvert que celui-ci aurait lieu à l'Opéra de Limoges, je me suis dit que cela serait une superbe expérience à vivre et que cela ferait un très beau spectacle. Cette proposition m'a surtout rappelé mes débuts dans une chorale : la maîtrise des Bouches-du-Rhône. Nous faisions des tournées, des concerts, avec un grand professionnalisme et parfois on se produisait à l'Opéra de Marseille.

Comment ce spectacle a-t-il été conçu ?

J'ai souhaité laisser le champ libre à l'expression artistique de Paméla. Je lui ai d'abord demandé ce qu'elle avait aimé dans mon travail et quels titres elle imaginait chorégraphier. Sa sélection a rejoint celle que j'aurais eu envie de proposer. Il y aura des chansons de mon dernier album Artéfact, ainsi que deux ou trois tubes du reste de mon répertoire. Au final, j'interpréterai cinq titres. Nous nous sommes déjà rencontrés à deux reprises, à Paris et à Limoges, pour répéter avec ses danseuses.

Quelle sera votre place sur la scène ?

Je serai au milieu des danseuses. Pendant les répétitions, j'hésitais à me déplacer parmi elles par crainte de les gêner, mais Paméla m'a encouragé à me balader au milieu des danseuses, qui s'adapteront à mes déplacements. Cela renforce l'osmose entre elles et moi, d'autant que la chorégraphe m'a invité à esquisser quelques petits pas de danse dans l'un des tableaux.

Aviez-vous prévu de faire étape à Limoges pour présenter votre dernier album ?

J'avais commencé à caler quelques dates de mini-concert pour présenter Artéfact dans toute la France, mais la crise sanitaire du Covid a tout stoppé. Limoges ne figurait pas dans cette première série de dates, mais je vais profiter de ma venue pour faire un showcase l'après-midi même du spectacle au Cultura de Limoges. Cela permettra aux personnes qui n'iront pas au gala de danse de me rencontrer quand même.

Que ressentez-vous à l'idée d'être sur scène avec de jeunes artistes ?

En les voyant, je repense à mes débuts, lorsque j'étais avec la chorale, avec des jeunes de mon âge. Nous étions admiratifs envers ces grands chanteurs qui nous faisaient rêver. C'était vraiment bien de pouvoir côtoyer ceux que nous considérions comme des modèles. Aujourd'hui, je me retrouve de l'autre côté de la barrière. Je serais très heureux de pouvoir inspirer quelque chose à certains et leur prodiguer quelques conseils.

Cette expérience vous a-t-elle incité à chanter de l'opéra ?

Cela pourrait être une idée intéressante, car j'avais adoré me produire dans la comédie musicale Adam et Ève : La Seconde Chance, parce que nous étions plusieurs artistes sur scène. Lorsque ma voix a mué, j'ai choisi de chanter de la pop. Je continue à prendre des cours de chant dans lesquels je chante quelques airs lyriques, mais je ne sens pas capable d'abandonner mon registre actuel. En revanche, je pourrais être tenté de passer un casting à Londres pour intégrer un spectacle musical.

Réservations : 05.55.45.95.95 (après-midi). Tarifs : 25 et 27 €.

0 commentaires
Envoyer un commentaire