Limoges 17° C
samedi 24 septembre

Le Cirque sans noms, des anti-héros dans la dentelle ou des trouble-fêtes discrets

14h00 - 04 mai 2022
Le Cirque sans noms, des anti-héros dans la dentelle ou des trouble-fêtes discrets
Un monde magique où il est difficile de cerner le vrai du faux

Dans le cadre de l'événement « La Campagne du rire », la Compagnie Cirque sans noms présente « La Force des choses » à La Mégisserie à Saint-Junien, vendredi 6 mai à 19 heures.

«Rire c'est bien, mais rire ensemble, c'est encore mieux », disait Catherine Dolto, médecin-pédiatre, et fille de Françoise Dolto.

« C'est ce que nous vous proposons pendant un mois à La Mégisserie, dans les villages, les écoles, les maisons de retraite... Parce que le rire est comme l'eau, il n'a pas de frontières, il désaltère, il lave les soucis, il est voyageur de bouche à lèvres, de nos oreilles à nos doigts de pieds. Alors vive la campagne du rire ! Un mois tendre, décapant, bouleversant, plein de points d'interrogation, de points de suspension... », expliquent les organisateurs saint-juniauds de cet événement qui se déroule du 5 au 28 mai.

Cirque sans noms

Quand il n'y a rien, il y a toujours quelque chose. Ils sont trois, apparemment d'une naïveté confondante. Heureux, fêlés, par eux une certaine lumière passe, qui éclaire les recoins reculés d'une manière d'être au monde oubliée.

Peut-être que les deux sont dans le rêve du troisième. Il s'agit là d'un étrange ahurissement, sobre comme un alunissage. Très con, en regard des grands courants actuels. Mais juste selon leur sens à eux, qui bien que leur échappant, est le seul autorisé à être là à ce moment. Au fond, ils se réjouissent à l'idée de vous montrer ce qu'ils ont concocté. Vous le sortir, le grand jeu. À condition de réussir à démarrer.

Et là, attention, c'est de la magie pure avec des bouts de cartons. Ça cartonne. Un mec qui serait plombier mais qui serait le seul au monde, est-ce qu'on peut dire qu'il est un bon ou un mauvais plombier ?

« La Force des choses » c'est comme trois chaussettes dépareillées qui s'accordent tellement bien qu'on ne sait comment sortir le matin !

Démarche artistique

Le Cirque sans noms, des anti-héros dans la dentelle ou des trouble-fêtes discrets.

Le Cirque sans noms, un univers cinématographique souvent muet mais non silencieux. C'est une illusion. Un monde magique où il est difficile de cerner le vrai du faux. Intemporel. Mouvant. Déséquilibrant. Mais toujours empreint de poésie...

Ainsi, on touche plus facilement au sensible à travers cet univers loufoque si proche des gens. Avec toujours une magie bienveillante. Une simplicité brute.

Un spectacle construit avec des instants de vie, de l'émotion, des situations. Ne pas toujours chercher le « propos », mais se laisser aller dans le sensible, le fantasmagorique. Ce sont les corps, la musique et les actions qui nous parlent et non la raison. Chaque spectateur peut s'approprier le spectacle et se laisser aller dans son imaginaire. On n'impose pas une idée, on laisse l'interprétation libre ; car nous n'avons pas forcément besoin de tout interpréter ! Ne pas vouloir faire rire, plutôt essayer d'émouvoir, c'est là qu'on touche le cœur de l'humain... et que le sourire ou le rire peut arriver.

« Ces artistes sont des poètes, leur intérêt n'est pas dans ce qu'ils disent, mais dans ce qu'ils donnent à ressentir. »

Renseignements et réservations : 05.55.02.87.98 et www.la-megisserie.fr

0 commentaires
Envoyer un commentaire