Limoges 18° C
jeudi 28 octobre

Écotourisme, les raisons d'un succès

14h00 - 16 juin 2021
Écotourisme, les raisons d'un succès
Les Iles Galapagos en Equateur sont considérées comme l'une des destinations majeures au monde pour l'observation de la faune (© Maridav - stock.adobe.com) - ©

L'idée de voyager autrement fait son chemin. Un Français sur quatre se déclare sensible à des alternatives touristiques plus soucieuses de la préservation des espèces et de l'écosystème.

L'écotourisme, ou tourisme vert, participe au tourisme durable, à son impact sur l'environnement mais il va plus loin en prônant une autre façon de découvrir la nature et ses écosystèmes. Il intègre la ruralité et l'écologie urbaine.

La notion est apparue dans les années 1970. Vingt ans plus tard, l'Organisation mondiale du tourisme la définit selon deux critères : la participation active des voyageurs à la sauvegarde de la biodiversité et les retombées économiques bénéfiques aux populations locales.

Changement climatique

Contrairement au tourisme de masse, plus économique, mais qui contribue à la dégradation des milieux naturels, le tourisme vert permet de découvrir la faune et la flore au cœur de la nature, par petits groupes, dans des structures à taille humaine, en respectant les zones naturelles ou les sites culturels menacés. L'observation des fauves, des éléphants, des oiseaux ou des baleines d'accord, mais à la condition de réduire son empreinte écologique. Plus ambitieux que les simples tourismes de nature ou d'aventure, l'écotourisme intègre les échanges avec les habitants des régions parcourues et la participation au développement des économies locales.

Pays occidentaux

Avec plus de cinq millions de voyageurs chaque année, les États-Unis arrivent en tête, suivis par les Européens, dans un secteur qui a enregistré depuis 30 ans une croissance de plus de 20 % par an.

Le Costa Rica est reconnu comme la destination phare du tourisme vert mais il y a aussi le Kenya, l'Équateur, notamment les Îles Galápagos, le Népal et Madagascar. Autant de pays où l'écotourisme constitue une importante source de devises. En France, les offres sont de plus en plus nombreuses, de l'écolodge et spa en Normandie ou en Bretagne, aux séjours atypiques dans le Jura, en Corse ou en Dordogne.

Encore faut-il se prémunir des offres du marketing vert qui manquent d'authenticité et veiller à ce que le trop grand succès de l'écotourisme n'aille pas à l'encontre de ses objectifs.

0 commentaires
Envoyer un commentaire