Limoges 21° C
mercredi 21 octobre

At'Home Bus va favoriser le maintien à domicile (Dossier spécial seniors)

14h00 - 15 octobre 2020
At'Home Bus va favoriser le maintien à domicile (Dossier spécial seniors)
Le SDIS de la Haute-Vienne a fait don d'un véhicule réformé - ©

Pour finaliser le projet At'Home Bus, la Jeune Chambre Économique de Limoges recherche des financements à hauteur de 30 000 euros. Elle a lancé une cagnotte participative.

« At'Home Bus », mais quézako ? La Jeune Chambre Économique de Limoges a décidé d'agir pour le mieux-vieillir à domicile en redonnant une seconde vie à un camion, en le réaménageant pour aller au-devant des personnes âgées isolées.

Pourquoi ? « Le maintien à domicile des personnes âgées est plus que jamais une question phare pour l'avenir de nos territoires, mais également pour notre avenir à tous. Selon l'INSEE, d'ici 2050, la Nouvelle-Aquitaine comptera 900 000 seniors en plus. Deux départements sur trois du territoire Limousin auront deux fois plus de seniors que de jeunes » explique Marie-Laure Pacreau, la présidente de la JCE Limoges.

Aménagement

Le bus sera équipé d'un fauteuil d'aide au diagnostic médical. Celui-ci est muni d'une dizaine de capteurs qui peuvent, de manière non-invasive, permettre de détecter une soixantaine de maladies. Les données sont ensuite recueillies de façon sécurisée pour permettre au médecin traitant de chaque usager de les analyser et d'établir un diagnostic. L'objectif est avant tout de privilégier la prévention.

« Prévenir les problèmes médicaux liés à l'âge est primordial, mais prévenir l'isolement l'est tout autant. Amorcer les échanges est au cœur du second espace du véhicule. Les échanges autour du cadre de vie, de l'aménagement de l'habitat, des acteurs du territoire qui peuvent accompagner les usagers. Les échanges avec les proches également. Avec un accès internet et un accompagnement, il sera ainsi possible de contacter des enfants éloignés géographiquement, d'imprimer les photos des petits-enfants... », détaille la présidente.

Budget

Avec un budget prévisionnel de 100 000 euros, le projet valorise des partenariats en nature (don du véhicule, don de matériaux, heures de main-d'œuvre, fauteuil à prix coûtant...) à hauteur de 60 %. Des partenariats financiers (privés, publics) sont engagés à hauteur de 13 500 euros. Le projet a été nominé aux Trophées de la SilverEco 2019, sélectionné pour l'appel à projets Harmonie Boost 2019, finaliste de l'appel à projets 2019 de la Fondation Legrand, et lauréat de l'Actions Académie de la Jeune chambre économique française.

Mener un projet d'une telle envergure, aux répercussions positives sur le territoire et le quotidien des usagers ne se fait pas seul. « Le service départemental d'incendie et de secours de la Haute-Vienne a fait don d'un véhicule réformé. Le fauteuil d'aide au diagnostic médical sera fourni par la société Streamvision. Plusieurs partenaires soutiennent aujourd'hui financièrement le projet : l'ACEF, la région, La Banque Postale, la direction départementale des finances publiques, les Kiwanis, des mécènes. L'aménagement intérieur du véhicule est réalisé par les jeunes du centre éducatif fermé de Moissannes, accompagnés de leurs éducateurs et des artisans partenaires », énumère la JCE.

La particularité de la Jeune Chambre Économique est d'élaborer des projets, de les concrétiser et de les transmettre à un partenaire qui en assure la pérennité. La JCE est actuellement en discussion avec une collectivité locale de la Haute-Vienne à ce sujet. Chaque action est menée avec l'envie d'agir localement pour impacter globalement. Elles sont en lien avec les objectifs de développement durables fixés par l'ONU, ici le n°3 autour de l'accès à la santé.

Financement participatif


Outre les partenariats, les demandes de subventions et les réponses aux appels à projets, les bénévoles de l'association sollicitent aujourd'hui la mobilisation citoyenne pour mener à bien le projet.

« Une campagne de financement participatif vient de débuter sur la plateforme KissKissBankBank. L'objectif est de récolter 5 000 euros avant le 17 novembre. Chaque citoyen, quel que soit son âge, est concerné par le maintien à domicile d'un proche. À partir de 5 euros, chacun peut contribuer à la réussite de ce projet, note Marie-Laure Pacreau. Chaque don contribuera à l'achat des matériaux pour aménager le véhicule, ainsi que le fauteuil d'aide au diagnostic médical ». La somme récoltée permettra d'investir dans une porte, une fenêtre, un système de chauffage, de l'isolant, des cloisons, un revêtement de sol, de la peinture... afin que les jeunes du centre éducatif fermé de Moissannes puissent poursuivre les travaux et que le projet se concrétise.

Pour pouvoir prendre la route, le véhicule doit avoir un équipement respectant les normes en vigueur, ce qui demande d'investir pour l'aménagement.

Pour faire un don : www.kisskissbankbank.com/fr/projects/athomebus

0 commentaires
Envoyer un commentaire