Limoges 21° C
mercredi 21 octobre

DOSSIER SPÉCIAL HABITAT : Chaudière fioul, coup de pouce pour la remplacer

08h00 - 17 septembre 2020
DOSSIER SPÉCIAL HABITAT : Chaudière fioul, coup de pouce pour la remplacer
Depuis le 1er janvier 2020, une prime à la conversion des chaudières a été mise en place (© Mariesacha) - ©

La loi Energie-Climat entérine la diminution de la part du fioul dans le chauffage domestique. Une prime à la conversion aide les ménages à changer leur chaudière. Explications.

Parmi ses propositions, la convention citoyenne pour le climat veut obliger à changer toutes les chaudières au fioul d'ici 2030 afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre dans l'habitat. En attendant d'inscrire cette mesure noir sur blanc dans un projet de loi, la loi Energie-Climat entérine la diminution de la part du fioul dans le chauffage domestique.

C'est d'ailleurs dans cet esprit que le gouvernement a annoncé, début août 2020, l'interdiction d'installer des chaudières au fioul dans les logements neufs à partir de janvier 2022. En cas de besoin de remplacement, il devrait également se faire au profit d'un système de chauffage plus vertueux. Mais il n'est, en revanche, pas question d'obliger les particuliers à changer leur chaudière tant qu'elle fonctionne. Ils pourront ainsi toujours s'approvisionner en combustible après le 1er janvier 2022.

Prime à la conversion

L'objectif affiché d'atteindre « Zéro chaudière fioul dans 10 ans » est ambitieux car trois millions de résidences principales sont encore chauffées au fioul en France, soit 12 % des foyers, contre 20 % en 1990 et 14 % en 2013.

« Le fioul reste encore très présent dans les zones non desservies par le réseau de gaz, en zone rurale notamment », précise l'Ademe. Une maison individuelle sur cinq utilise encore cette énergie très polluante qui émet 300 grammes de CO2 par kilowattheure, soit 20 % de plus que le gaz.

Depuis le 1er janvier 2020, une prime à la conversion des chaudières a été mise en place pour les ménages souhaitant remplacer leur ancienne chaudière à énergie fossile par un système de chauffage plus écologique : biomasse, pompe à chaleur, système solaire combiné, gaz à très haute performance énergétique, raccordement à un réseau de chaleur. Ce « Coup de pouce chauffage » a été prolongé jusqu'au 31 décembre 2021.
Si tous les ménages peuvent prétendre à une aide allant de 450€ à 2 500 € selon la nature de l'installation, le montant des primes est différencié en fonction du niveau de ressources.

Pour les ménages les plus modestes

Les primes les plus importantes sont attribuées aux ménages les plus modestes, en situation de précarité énergétique. Pour en bénéficier, un couple habitant en province doit avoir un revenu fiscal de référence inférieur à 27 896 € ou 39 192 € pour une famille de quatre enfants.

Les primes sont versées par les entreprises signataires des chartes « Coup de pouce chauffage », c'est-à-dire les fournisseurs d'énergie dont EDF, Engie, Total Direct Énergie, etc. Les travaux doivent être réalisés par un professionnel qualifié RGE (reconnu garant environnement).

Pour vous aider dans votre démarche de rénovation énergétique, n'hésitez pas à contacter un conseiller du réseau FAIRE (service public gratuit) au 0 808 800 700 (numéro non surtaxé).

0 commentaires
Envoyer un commentaire