Limoges 9° C
jeudi 29 février

L'industrie recrute toujours et encore…

07h00 - 05 décembre 2023 - par Info Haute-Vienne
L'industrie recrute toujours et encore…
François Pesneau, le préfet de la Haute-Vienne, a visité l'école des métiers d'art du Pôle Formation UIMM Limousin (© Préfecture de la Haute-Vienne)

Du 27 novembre au 3 décembre, les entreprises industrielles, les écoles et les centres de formation ont ouvert leurs portes pour faire découvrir leurs métiers dans le cadre de la 12e Semaine de l'industrie dont le thème 2023 était " Avec l'industrie fabrique ton avenir ".

Si l'industrie souffre encore d'un déficit d'image et d'attractivité, cette semaine donne l'occasion aux collégiens, lycéens, apprentis et demandeurs d'emploi de découvrir, bien loin des clichés, une autre image de l'industrie : innovante, engagée dans la décarbonation, ancrée dans les territoires ; et qui permet de répondre aux besoins du quotidien : se loger, se nourrir, se soigner, se déplacer, se cultiver…

C'est également l'opportunité pour les acteurs industriels de promouvoir leurs métiers et savoir-faire et de recruter, à l'heure où plus de 60 000 emplois sont vacants dans l'industrie et où les entreprises industrielles font état de près de 281 000 projets de recrutement pour 2023.

Et en Haute-Vienne ?

En Haute-Vienne, l'industrie représente 15 270 emplois (chiffres 2022). Elle se compose d'un tissu important de TPE et de PME de moins de 50 salariés (90 % des établissements). Les établissements de moins de 10 salariés représentent 59 % des établissements haut-viennois. Si les ETI et les grandes entreprises ne représentent que 1 % des établissements du département, elles concentrent 26 % de l'emploi.

La Haute-Vienne est caractérisée par une forte représentativité de la métallurgie (plus de 50 % des emplois), du secteur papier/carton et des industries céramiques.

La pyramide des âges fait apparaître un enjeu majeur de renouvellement des salariés. En effet, dans le département, 18 % des salariés de l'industrie ont plus de 55 ans, soit 2 700 salariés pouvant faire valoir leurs droits à la retraite dans les 5 à 7 prochaines années.

Près de 11 300 annonces d'emplois industriels ont été publiées ces deux dernières années en Haute-Vienne et les tensions fortes sur les besoins de recrutement devraient s'accentuer, en particulier sur les métiers d'ouvrier en métallurgie, de monteur/ajusteur mécanique, d'ouvrier des secteurs du cuir et textile, des techniciens process, des techniciens de maintenance…

Les principaux secteurs d'activités représentés sont : les équipements électriques ; l'industrie agroalimentaire ; la fabrication de produits en caoutchouc et plastiques ainsi que d'autres produits minéraux non métalliques, qui intègrent le travail de la céramique et du verre ; le travail du bois (hors 1ʳᵉ transformation), l'imprimerie et l'industrie du papier carton ; l'industrie du cuir, du luxe et du textile ; la santé ; l'aéronautique ; et la métallurgie.

L'industrie en Haute-Vienne dispose également d'un potentiel d'innovation important sur le parc technologique d'Ester. En effet, la Technopole participe à la création et à l'essor des projets innovants et de haute technologie en offrant aux porteurs de projets, chefs d'entreprises, chercheurs, étudiants… les meilleures conditions de développement. Elle réunit sur un même site les mondes de l'industrie (grands groupes, PME et startup), de la recherche (laboratoires, centres de transfert) et de la formation, afin d'en déployer les synergies et de construire un esprit de réseau basé sur les collaborations et les partenariats.

Visite de l'École des métiers d'art

Dans toute la France, des événements conviviaux pour promouvoir l'industrie et ses métiers ont été proposés dont, en Haute-Vienne, des portes ouvertes au Pôle Formation UIMM Limousin. Pour conclure cette semaine, François Pesneau, le préfet, a visité l'École des métiers d'art, accompagné Arnaud Hory, le dirigeant de Cerinnov et administrateur du réseau UIMM Limousin. Cette école offre une plateforme unique de formation à la maroquinerie, à la céramique, aux émaux d'art pour les grands noms du luxe. Elle fait se rencontrer technologie et savoir-faire artisanal. Cette mise en lumière des métiers d'art souligne ainsi la richesse et la diversité de l'industrie locale.

Bientôt une Maison de l'industrie

Le Pôle Formation UIMM Limousin forme 3 000 stagiaires en formation continue et près de 350 apprentis par an et est un acteur de la formation industrielle du territoire depuis plus de 50 ans.

Convaincus par la formation, les industriels du réseau UIMM Limousin ont toujours eu pour ambition d'organiser une offre de proximité correspondant parfaitement aux besoins des entreprises sur des métiers indispensables à l'activité industrielle (maintenance industrielle, usinage, robotique, conduite de ligne, chaudronnerie/soudage, céramique…).

Pour se former à ces métiers qui recrutent, le Pôle formation UIMM Limousin accueille les candidats, à Tulle, Brive, Limoges et en ligne www.formatons-industrieslimousin.fr/.

Face à l'enjeu des besoins en compétences, le réseau UIMM Limousin ouvrira une Maison de l'industrie, qui proposera à la fois une vitrine des métiers industriels et une offre de formation (apprentissage et formation continue) de proximité, en lien avec les besoins des territoires, à Brive, dès mars prochain, avec l'ambition de construire bientôt l'équivalent à Limoges.

0 commentaires
Envoyer un commentaire