Limoges 17° C
samedi 24 septembre

Les seniors, une chance pour notre société (Dossier spécial seniors)

14h00 - 23 février 2022
Les seniors, une chance pour notre société (Dossier spécial seniors)
Le bénévolat permet de maintenir du lien social (© Ashtproductions)

Les seniors sont fortement impliqués dans la vie publique et économique. Preuve que le vieillissement de la population est un atout, ne se résumant pas à la prise en charge du grand âge et de la dépendance.

«Les seniors constituent une richesse et une ressource pour notre pays et doivent plus que jamais contribuer à la société post-Covid qui reste à construire », affirme l'Institut Montaigne, dans le contexte de la crise sanitaire qui alimente le risque d'une fracture entre les générations. Son rapport, intitulé « Bien vieillir : faire mûrir nos ambitions », montre que faire face au vieillissement de la population ne se résume pas à gérer la prise en charge des personnes âgées dépendantes. Il plaide pour que le rôle des seniors dans la société soit renforcé et pour accélérer la prévention contre la perte d'autonomie.

Avec 13,5 millions d'habitants âgés d'au moins 65 ans (soit 20 % de la population), la France comptera, en 2030, davantage de seniors que de jeunes de moins de 20 ans. Pour autant, la notion de « seniors » est loin d'être homogène, utilisée dès 45 ans pour les salariés au sein de l'entreprise, à partir de 60 ans pour des tarifs réduits dans les transports, de 62 ans pour les retraités et jusqu'au grand âge pour les personnes dépendantes.

Piliers de la solidarité

« Les personnes qui ont 60, 70 ou 80 ans, jouent un rôle majeur dans notre société », rappelle l'institut Montagne. Elles sont très impliquées dans la vie publique : 60 % des maires et 40 % des conseillers départementaux ont plus de 60 ans, 63 % des présidents d'associations ont plus de 56 ans et 50 % des responsables associatifs sont des retraités. Les seniors sont aussi des piliers de la solidarité entre les générations en soutenant financièrement leurs descendants, en gardant leurs petits-enfants et en aidant leurs propres parents.

« Les seniors participent activement au dynamisme économique du pays », note également le rapport. Les dépenses des plus de 50 ans représentent 52 % des dépenses de consommation en France. « Cette proportion est amenée à augmenter sensiblement avec le vieillissement de la population », précisent les auteurs qui y voient une opportunité : « promouvoir la santé des personnes âgées est un enjeu économique, puisque l'amélioration de l'espérance de vie sans incapacité augmente le potentiel de croissance à long terme d'un pays ».

0 commentaires
Envoyer un commentaire