Limoges 18° C
jeudi 28 octobre

Le bien-être animal s'impose dans les élevages bio (Dossier spécial bio)

18h00 - 09 juillet 2021
Le bien-être animal s'impose dans les élevages bio (Dossier spécial bio)
Les animaux (bovins, porcs, chèvres, moutons, volailles et équins)ont obligatoirement accès à un parcours extérieur (© Sonja Birkelbach - stock.adobe.com) - ©

« L'élevage en agriculture biologique est encadré par le règlement européen afin de mettre en œuvre des pratiques respectueuses du bien-être animal, explique l'Agence Bio. Le mode d'élevage en agriculture biologique permet aux animaux d'exprimer librement leurs modes normaux de comportement ainsi que d'être épargnés de la faim, de la soif et de la malnutrition, de la peur et de la détresse, de l'inconfort, physique et climatique, de la douleur, des blessures et des maladies ».

Les animaux (bovins, porcs, chèvres, moutons, volailles et équins) ont obligatoirement accès à un parcours extérieur. La taille des bâtiments est limitée, comme la densité des animaux à l'intérieur (par exemple six poules au m2 contre 13 en élevage conventionnel). Les cages sont interdites pour les volailles. Chaque animal dispose d'un espace bien aéré, de lumière et d'une surface minimum paillée. L'élevage hors sol est interdit, les traitements hormonaux, le clonage et le transfert d'embryon aussi.

Ils mangent bio

Les animaux sont nourris avec une alimentation bio, les jeunes mammifères de préférence au lait maternel ou avec des laits naturels, l'élevage des vaches et brebis repose sur l'utilisation maximale des pâturages. Le gavage est interdit donc pas de foie gras bio !
Concernant la santé, la prévention est privilégiée en choisissant des races rustiques, plus adaptées et résistantes au terrain local et favorisant la biodiversité au sein de l'élevage. Le nombre de traitements médicamenteux annuels est limité, homéopathie et phytothérapie sont utilisées en priorité.

Concernant le transport des animaux, le trajet doit être le moins long possible et sans contrainte des bêtes par stimulation électrique à l'embarquement et au débarquement.

Un arrêté de la cour de justice européenne stipule qu'un abattage sans étourdissement préalable est incompatible avec le label bio.

0 commentaires
Envoyer un commentaire