Limoges 14° C
dimanche 16 mai

L'agriculture bio s'enracine en France (Dossier spécial bio)

12h00 - 14 avril 2021
L'agriculture bio s'enracine en France (Dossier spécial bio)
L'une des trois régions productrices de bio est la Nouvelle-Aquitaine (© Curios - stock.adobe.com) - ©

En cinq ans, les surfaces agricoles cultivées en bio ont doublé en France. Une progression qui se poursuit et place notre pays au 2e rang européen mais qui reste inférieure aux objectifs fixés.

«En quelques années, l'agriculture biologique est devenue une réalité profondément ancrée dans la société française », affirme l'Agence Bio, groupement d'intérêt public national chargé du développement et de la promotion de l'agriculture biologique. En 2019, l'équivalent de la surface agricole d'un département français a été converti en bio, ce qui a permis de répondre à la demande croissante, sans augmenter la part des importations.

L'agriculture bio a doublé en cinq ans, atteignant, fin 2019, 2,3 millions d'hectares, soit 8,5 % de la surface agricole totale utilisée en France, avec une prévision de 9,5 à 10 % fin 2020. Malgré cette dynamique, l'objectif fixé par le gouvernement de passer à 15 % des surfaces en bio en 2022 ne sera pas rempli. Pour Guillaume Riou, président de la Fédération nationale d'agriculture biologique (FNAB), il faudrait, pour y parvenir, donner plus de moyens aux systèmes vertueux. « Amener les surfaces bio à 15 % en nous donnant seulement 2 % du budget de la politique agricole (PAC), comment est-ce que ça peut fonctionner ? », s'interroge-t-il.

Trois régions au top

« Toutes les productions sont en hausse, avec des dynamiques remarquables pour les productions végétales dans leur ensemble : arboriculture et viticulture, légumes, grandes cultures », souligne Philippe Henry, président de l'Agence Bio. 14 % du vignoble français est désormais conduit en bio. La culture de légumes frais progresse rapidement, « plus vite que le nombre de fermes, du fait de l'expansion du maraîchage de plein champ ». Celle des légumes secs se développe fortement.
Dans le paysage agricole, 20 % des fermes bio sont consacrés à l'élevage bovin, 18 % à la viticulture, 16 % à la polyculture-élevage, 15 % aux grandes cultures, 8 % au maraîchage et à l'horticulture. Trois grandes régions concentrent la moitié des fermes et des surfaces conduites en bio : l'Occitanie, la Nouvelle-Aquitaine et Auvergne-Rhône-Alpes.

En Europe

Au sein de l'Union européenne, le bio occupe 7,5 % des surfaces agricoles dont 60 % dans quatre pays : l'Espagne est en tête, suivie par la France, l'Italie et l'Allemagne.

Les productions ibériques et transalpines sont essentiellement tournées vers l'export des agrumes, des olives et des légumes. Les Allemands sont les premiers producteurs de lait bio. Deux pays, plus petits en superficie, se distinguent néanmoins en consacrant 24 % et 20 % de leur surface agricole au bio. Il s'agit de l'Autriche et de la Suède.

0 commentaires
Envoyer un commentaire