Limoges 21° C
mercredi 21 octobre

Sport et guerres : en faire tout une histoire !

08h00 - 14 octobre 2020
Sport et guerres : en faire tout une histoire !
Une approche didactique, qui s'appuie sur la présentation d'athlètes combattantsou victimes de guerre (© Laurent Lagarde/Ville de Limoges) - ©

Jusqu'au 31 décembre, le musée de la Résistance de Limoges accueille une exposition intitulée « Sport, Mémoire & Défense ».

Cette exposition, réalisée par l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre, a pour objectif de présenter les liens entre le sport de haut niveau, la mémoire des conflits contemporains et les armées.

Cette approche se veut didactique, en s'appuyant sur la présentation d'athlètes combattants ou victimes de guerre, et de structures ayant marqué l'histoire du sport dans les Armées, comme le bataillon de Joinville et le Centre national des sports de la défense.

Marqués par le courage et le dévouement, ces sportifs ont tous mis leur énergie au service de la liberté. Parmi ceux qui ont marqué la Grande Guerre : les cyclistes Faber, Lapize et Petit-Breton, Jean Bouin, Roland Garros ou encore Marie Marvingt. La Seconde Guerre mondiale est représentée à travers entre autres Louison Bobet, Young Perez, Alfred Nakache ou encore Alain Mimoun.

De nombreux objets et documents prêtés par le Musée national du sport à Nice et le Centre d'histoire de la résistance et de la déportation à Lyon illustrent cette exposition.

Projection

De multiples manifestations/activités sont proposées autour de l'exposition. Jeudi 5 novembre à 19 heures, le documentaire « Les Champions d'Hitler » sera projeté. Il sera suivi d'une conférence par Benoît Heimermann, journaliste sportif, écrivain notamment des « Champions d'Hitler » et éditeur français. « Qu'est-ce donc, au fond, que le sport, sinon la lutte des forces au service de la Patrie ? ». D'une phrase, Eckart Hans von Tschammer und Osten, Reichssportführer de 1933 à 1943, définit les motivations du régime nazi en matière d'exploits athlétiques. Dans « Les champions d'Hitler », Benoît Heimermann explore l'histoire de ces athlètes et aventuriers allemands, alpinistes, footballeurs, tennismen, boxeurs, pilotes qui, de records en surpassements de soi, ont joué les fers de lance du régime nazi. Sauf que tous, à l'image du sauteur en longueur Luz Long battu par le Noir américain Jesse Owens, ont échoué avant même que la guerre n'embrase la planète entière. Représentants d'un sport utile, codifié et instrumentalisé, ces funestes messagers se croyaient des héros infaillibles, ils n'étaient que de vulnérables otages (entrée libre).

Séances de sport

Et pourquoi ne pas s'offrir une séance de sport au musée ? Pensez à venir avec une tenue confortable ainsi que votre serviette ou tapis, avec les 17 octobre et le 5 décembre à 15 heures, une séance de yoga flow suivie d'une visite guidée de l'exposition pour les adultes ou une visite guidée de l'exposition suivie d'une séance de yoga pour les kids. (Tarif : droit d'entrée + 1€. Sur réservation : 05.55.45.84.44).

Nuit des musées

Samedi 14 novembre de 18 heures à minuit a lieu la Nuit des musées, avec à 20 heures, la visite guidée de l'exposition suivie d'une rencontre avec Pierre Villepreux, joueur de rugby international et entraîneur du Stade toulousain et de l'équipe de France.

À 21 h 30, le film « Victor Young Perez » de Jacques Ouaniche avec Brahim Asloum est présenté. Victor Young Perez, 136 combats, 91 victoires dont 27 par KO, Champion du monde des poids mouches, est sur le ring. En face de lui Kurtz, le soldat allemand ; 20 centimètres et 20 kg de plus que lui. Autour de lui les cheminées des fours crématoires recrachent les cendres de ses camarades d'infortune. Et pourtant, encouragé par son frère Benjamin déporté lui aussi et par des milliers de regards muets, Victor, ce petit juif arabe, tiendra tête à ces monstres durant quinze rounds.

0 commentaires
Envoyer un commentaire