Limoges 7° C
mardi 05 mars

« Mon Sang Pour Les Autres » : l'événement solidaire du début d'année

07h00 - 22 janvier 2024 - par Info Haute-Vienne
« Mon Sang Pour Les Autres » : l'événement solidaire du début d'année
Deux jours pour mobiliser 500 donneurs

L'Établissement français du sang (EFS) et les Rotary clubs donnent rendez-vous aux Haut-Viennois pour la grande collecte solidaire les 1er et 2 février, dans les salons de réception de la mairie de Limoges.

L'EFS Nouvelle-Aquitaine et les clubs Rotary de Haute-Vienne se mobilisent pour accueillir et proposer une expérience gourmande aux donneurs de sang grâce au soutien des partenaires locaux et notamment avec des chefs qui mettront leur talent au service de cet événement solidaire.

Après la période des fêtes, le début d'année est régulièrement marqué par une baisse des réserves de sang : conditions météorologiques difficiles et épidémies saisonnières entraînent souvent une chute de la fréquentation des lieux de don. La collecte exceptionnelle « Mon Sang pour les Autres » est donc l'occasion de recruter de nouveaux donneurs, remobiliser ceux déjà inscrits et augmenter les réserves en produits sanguins pour couvrir les besoins. Un seul objectif : 500 donneurs !

Chaîne de solidarité

Le don de sang est une grande chaîne de solidarité dans laquelle chacun occupe une place essentielle. Il s'agit d'un enjeu permanent.

L'EFS Nouvelle-Aquitaine doit prélever 1 000 dons chaque jour pour répondre aux besoins des malades néoaquitains. Grâce à cette générosité, 1 million de patients est soigné chaque année : une femme qui a perdu beaucoup de sang en accouchant, un homme atteint d'un cancer sous traitement chimiothérapique, ou encore des personnes souffrant de maladies chroniques comme la drépanocytose...

Le Dr Michel Jeanne, directeur de l'EFS Nouvelle-Aquitaine, explique : « Notre établissement doit veiller chaque jour à maintenir un niveau de prélèvement régulier et assurer le renouvellement permanent de ses réserves. On le sait peu, mais la durée de vie des produits sanguins est limitée à 42 jours pour les globules rouges, et seulement 7 jours pour les plaquettes, au-delà la poche ne sera plus transfusée. Cette collecte ''Mon Sang Pour les Autres'' à Limoges est donc indispensable car elle permet de capter l'attention des citoyens et de mobiliser le plus grand nombre pour venir donner ».

Besoin en plasma important

Le plasma contient des protéines et des anticorps qui ont un intérêt thérapeutique majeur pour la fabrication de médicaments : immunoglobulines, des facteurs de coagulation ou encore de l'albumine. Il peut être utilisé sous forme de transfusions ou peut être transformé en médicament pour traiter des pathologies très différentes, qu'elles soient hématologiques, neurologiques, rhumatologiques ou encore dermatologiques.

Au cours des dernières années, les usages du plasma n'ont cessé de se diversifier et de s'amplifier. Cette hausse de la demande s'explique notamment par le vieillissement de la population, l'augmentation des maladies chroniques, ou encore l'évolution des pratiques médicales. Ces nouveaux usages créent une situation de distorsion entre l'offre et la demande. Si à ce jour en France, aucun patient nécessitant une transfusion sanguine n'a manqué du produit sanguin dont il avait besoin, la situation est différente concernant les médicaments produits à partir du plasma. Les diverses crises sanitaires et géopolitiques de ces dernières années ont mis en lumière l'enjeu de la souveraineté sanitaire de la France et les médicaments dérivés du plasma n'y font pas exception.

Dans l'Hexagone, l'EFS a le monopole de la collecte de plasma. Il cède le plasma destiné à la fabrication de médicaments au Laboratoire français du fractionnement et des biotechnologies (LFB, détenu à 100 % par l'État français). Néanmoins, pour couvrir les besoins de tous les patients, la France dépend en grande partie de l'étranger pour ces médicaments. Ces derniers sont en effet importés à 65 %, majoritairement des États-Unis, et connaissent une forte tension internationale. Accroître les capacités nationales de collecte de plasma et augmenter le nombre de médicaments produits à partir de plasma fabriqués en France est donc aujourd'hui un enjeu de souveraineté nationale.

Pour prendre rendez-vous : dondesang.efs.sante.fr ou en passant par l'application Don de sang

0 commentaires
Envoyer un commentaire