Limoges 17° C
samedi 24 septembre

Comment choisir mes nouvelles fenêtres ? (dossier spécial habitat)

07h00 - 16 septembre 2022
Comment choisir mes nouvelles fenêtres ? (dossier spécial habitat)
La TVA à 5,5 % peut s'appliquer en confiant la pose à un artisan professionnel certifié RGE (© Highwaystarz - stock.adobe.com)

Confort thermique, économies d'énergie, isolation acoustique sont les trois principaux objectifs. Matériaux, type de pose et de vitrage définissent le résultat et le prix final.

Si votre habitation est encore en simple vitrage, il est pertinent de changer les fenêtres pour favoriser le double vitrage (sauf dans le cas d'une valeur patrimoniale), voire un triple vitrage. Les doubles vitrages ayant une durée de vie de 15 à 40 ans, il peut aussi être nécessaire de les remplacer.

En effet, changer ses fenêtres comprend bien des avantages : il s'agit d'abord d'améliorer le confort thermique et acoustique de l'habitat, de faire des économies d'énergie. Les menuiseries représentent environ 15 % des déperditions de chaleur dans une habitation, influant sur la consommation de chauffage.

De nouvelles fenêtres améliorent également l'esthétisme du bâtiment tout en redonnant du caractère à la maison, valorisant ainsi votre patrimoine : un avantage au quotidien et plus tard à la revente. C'est une rénovation qui améliore aussi la sécurité de l'habitat, les fenêtres pouvant être dotées de système anti-effraction.

Quels critères ?

La fenêtre est composée habituellement d'un vantail ou deux vantaux : elle peut être une fenêtre classique ou porte-fenêtre, comprenant parfois plusieurs vantaux. Vous la choisissez selon sa couleur, sa forme, son système d'ouverture (française, anglaise, coulissant...) et bien sûr le matériau.

Le PVC est le plus abordable. Très robuste, il est très avantageux côté isolation thermique et acoustique, mais plus limité côté esthétique.

L'aluminium est plus résistant, ne nécessite aucun entretien mais son coût est plus élevé. Il serait moins performant que le PVC.

Le bois est naturel, renouvelable, il a un côté vintage charmant, mais nécessite un entretien régulier : il se rétracte et se dilate en fonction de la température et de l'humidité. Il existe des menuiseries mixtes, notamment bois/alu.

Consultez le label NF CSTBat et le classement AEV, qui sont de bons indicateurs quant à la qualité des menuiseries.

Questions techniques

Outre le choix du matériau du cadre et des vantaux, la performance d'une fenêtre dépend du vitrage et de la pose. La dépose peut être totale ou partielle : cette dernière consiste à conserver le cadre existant et enlever les vantaux, une option moins chère mais son principal inconvénient est la réduction de la taille de l'ouverture.

Rappelons aussi qu'une bonne reprise d'étanchéité réduit drastiquement les déperditions de chaleur en annulant les ponts thermiques. La température est ainsi plus homogène et agréable dans la maison.

Le double vitrage standard est le 4-12-4 (4 mm de verre, 12 de gaz argon isolant et à nouveau 4 de verre). Il existe aussi du 4-16-4 et du 4-20-4. Le triple vitrage, lui, va encore plus loin sur la performance car il a deux lames d'air au lieu d'une, et il annule la sensation de paroi froide. En revanche, il est plus onéreux et il réduit la luminosité. Il est souvent réservé aux lieux particulièrement bruyants ou aux expositions au nord. Cependant l'architecte Stéphen Mure juge qu'il est quand même pertinent de choisir le triple vitrage sur toutes les façades y compris au sud, pour atteindre une excellente performance thermique. Le 100 % triple vitrage est d'ailleurs incontournable dans le cadre d'une maison passive.

Aides financières

Consultez le dispositif MaPrimeRénov', l'écoprêt à taux zéro (éco-PTZ) et la Prime Énergie ; la TVA à 5,5 % peut s'appliquer en confiant la pose à un artisan professionnel certifié RGE.

Enfin, pour la cohérence de votre projet, conjointement au changement des fenêtres, pensez au changement des volets qui permet de faire encore plus d'économies d'énergie, ainsi qu'à l'isolation du toit qui reste la principale source de déperdition de chaleur des logements.

0 commentaires
Envoyer un commentaire