Limoges 18° C
jeudi 28 octobre

Jérémy Eldid et Guillaume Guérin, engagés contre l'abstention

12h00 - 16 septembre 2021
Jérémy Eldid et Guillaume Guérin, engagés contre l'abstention
Les deux élus cherchent des solutions pour un retour aux urnes des citoyens - ©

Jérémy Eldid (35 ans), élu de Limoges Métropole et de la Ville de Limoges (DVG) a proposé à Guillaume Guérin (34 ans), président de Limoges Métropole (LR) de s'unir autour d'un projet commun et transpartisan.

Un chiffre : 66,7 %*. C'est le record d'abstention de la VRépublique, toutes élections confondues, franchi cet été lors du 1er tour des élections régionales. « Sentiment d'inutilité », « Mécontentement à l'égard des hommes politiques en général », « Peur du Covid »... Les raisons sont diverses pour ne pas se rendre aux urnes.

Afin « d'identifier les ressorts de l'abstention et les mesures permettant de renforcer la participation électorale », l'Assemblée nationale a lancé début juillet une mission parlementaire d'information. Stéphane Travert, ancien ministre de l'Agriculture et actuel député LREM de la 3circonscription de la Manche, est mandaté pour remettre un rapport d'ici fin 2021 au Président de la République.

Projet commun

Sur cette impulsion, Jérémy Eldid (35 ans), élu de Limoges Métropole et de la Ville de Limoges (DVG) a proposé à Guillaume Guérin (34 ans), président de Limoges Métropole (LR) de s'unir autour d'un projet commun et transpartisan, tous deux conscients que les élus sont aujourd'hui majoritairement choisis avec un faible taux de voix et désireux de s'investir pour lutter contre cette problématique grandissante.

Solutions

Pour Guillaume Guérin, président de Limoges Métropole « Triste victoire de l'abstention ! C'est le constat, depuis déjà plusieurs scrutins, et la Haute-Vienne n'échappe pas à cette tendance. Si pour un grand nombre de citoyens, voter n'est pas une priorité, il est de notre devoir, de jeunes élus, de nous emparer de cette problématique et de les réconcilier avec la vie politique. C'est l'objectif de cette démarche de concertation, sans esprit partisan et entre les différents acteurs locaux, afin de proposer des solutions et les faire entendre au plus haut niveau de l'État ».

Pour Jérémy Eldid, conseiller communautaire de Limoges Métropole « La démocratie est un bien précieux. Le principe étant le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple. Aujourd'hui, la majorité des citoyens boude les urnes, pour de multiples raisons. Utilisons les énergies de notre territoire, et elles sont nombreuses pour que les électeurs s'emparent à nouveau de leur avenir. Et ainsi, nous contribuerons tous à la pérennité de ce système garantissant l'égalité, la liberté et la fraternité ».

L'objectif de ces deux élus est de rassembler les différents élus et acteurs du territoire dans le but de soumettre à Stéphane Travert, d'ici la fin de l'automne, différentes propositions, le député ayant volontiers accepté la démarche locale au préalable.

Limoges Métropole est le seul territoire à avoir à ce jour proposé de faire remonter des propositions à Paris grâce à cette démarche coconstruite et participative.

Afin de proposer à un grand nombre de citoyens du territoire de participer à cette recherche de solutions, une table ronde sera organisée durant l'automne et rassemblera à la fois des représentants de la jeunesse, du tissu associatif, du Conseil de Développement, de la vie politique locale, parlementaires...

Les thématiques de réflexion porteront à la fois sur la définition des différents freins des citoyens à accomplir leur devoir civique et la proposition d'actions concrètes permettant d'apporter plus de proximité entre les représentants politiques locaux et les habitants du territoire afin d'engager rapidement des expérimentations locales.

La synthèse de ces propositions sera remise au député Stéphane Travers à l'issue de ces travaux.

*Données issues de l'enquête Ipsos / Sopra Steria réalisée pour France TV et radiofrance en 2021.

0 commentaires
Envoyer un commentaire