Limoges 26° C
lundi 13 juillet

Thierry Miguel

12h00 - 16 juin 2020
Thierry Miguel
« Il faut avoir une action vigoureuse pour nos enfants. L'avenir n'attend pas » - ©

Avec 21,58 % des votes, Thierry Miguel est présent au second tour des élections municipales de Limoges avec sa liste « Gauche citoyenne, sociale, écologiste ».

Que pensez-vous du choix de la date du 28 juin pour organiser le second tour ?

Nous ne pouvons que constater l'incroyable prime au sortant que constitue cette décision inédite. Nous nous plierons cependant à cette mesure du gouvernement en demandant aux électeurs de bien respecter les gestes barrière. Il ne faut pas qu'ils hésitent à établir des procurations si malgré les mesures prises, certains ne veulent pas se déplacer. Toutes les voix vont compter car, malgré ce que l'on entend dire ici et là, le résultat de l'élection sera très serré. Nous sommes dans une ville de gauche. Le deuxième tour verra s'affronter le candidat de la gauche porteur d'un projet social et écologiste, et un candidat de la droite la plus traditionnelle.

Quelle(s) leçon(s) tirez-vous de cette période de confinement ?

Les habitantes et les habitants de Limoges ont fait preuve de beaucoup de civisme dans cette période. Ils ont été nombreux à se mobiliser individuellement et au sein des associations pour venir en aide à tous ceux que le confinement a rendus encore plus précaires qu'ils ne l'étaient. Les travailleurs pauvres, les parents isolés, les étudiants ont souffert et souffrent encore de cet isolement imposé. Je voudrais profiter de l'occasion que vous me donnez pour dire merci à tous ceux qui bien que mobilisés chaque jour de l'année ont su trouver un surcroît d'énergie à mettre au service des autres sans avoir pour cela trouvé de soutien auprès de l'actuelle municipalité. Sur les six ans de la mandature, le soutien financier au monde associatif a été considérablement réduit. Mais pouvait-on attendre autre chose d'un maire qui a mis les associations sous la tutelle d'une commission présidée par un élu d'extrême-droite et qui n'a que mépris pour les jeunes des clubs sportifs des quartiers populaires ? Personne n'a oublié qu'il était un soutien de Fillon, Bellamy et Wauquiez. Il a soutenu la Manif pour tous et les « veilleurs ». Cela fait longtemps que les masques sont tombés !

Le confinement a-t-il modifié votre programme ?

Le confinement n'a pas modifié le programme de la gauche rassemblée. Nous pensons toujours qu'il faut renouer le lien social, le lien écologique et démocratique mis à mal par l'actuelle municipalité de droite. Cependant, il en a, et c'est normal, modifié les priorités. Nous devons tout de suite prendre des mesures pour aider les Limougeauds à sortir de la crise. Soutien aux associations, soutien aux entreprises, aux commerces et à l'artisanat, soutien au monde de la culture, soutien aux familles. On pourrait croire l'urgence derrière nous, nous allons devoir lui faire face avec détermination.

Quelle est la première mesure de votre programme que vous mettrez en œuvre si vous êtes élu maire ?

Nous rétablirons immédiatement la gratuité des activités périscolaires et nous augmenterons de 20 % les budgets pédagogiques. Nous nous battrons pour que plus aucune école ne ferme à Limoges. M.Lombertie en a fermé trois et envisage d'en fermer au moins une autre. Nous voulons ouvrir des équipements plutôt que les fermer. Il faut avoir une action vigoureuse pour nos enfants. L'avenir n'attend pas.

0 commentaires
Envoyer un commentaire